Revenir au site

 

 

 

 

 

 

L'UNION FAIT LA FORCE

Emmaüs Connect, la Commission Délogés du Collectif du 5 novembre et le Donut infolab s'associent pour équiper des enfants de familles marseillaises délogées

Nous tenons à vous faire part de la coopération ces dernières semaines entre trois structures locales : Emmaüs Connect, le Collectif du 5 Novembre et l'association Donut infolab, en faveur de familles marseillaises délogées et touchées entre autres par la "fracture numérique" et ses conséquences sociales : impossibilité d'accéder au suivi pédagogique pour les enfants, aux démarches administratives pour les adultes, par manque d'outils et d'accès à internet.

L'association DONUT infolab a été sollicitée mi-avril par la Commission Délogés du Collectif du 5 novembre afin d’œuvrer pour que les enfants d'une quarantaine de ces familles puissent rester en lien avec leur enseignant, accéder au suivi pédagogique et poursuivre leur scolarité via l'usage désormais incontournable des outils numériques.

Nous avons travaillé conjointement – activation des réseaux (citoyens, associations, entreprises) dépôts de dossier de subvention, échanges avec certaines institutions … – et très vite l'antenne marseillaise d'Emmaüs Connect nous a répondu. Sa réactivité et les dons qu'elle a reçus de la part de fondations et d'entreprises ont permis l'obtention de 20 ordinateurs portables et tablettes ainsi que 20 cartes sim (appels/sms illimités + 5Go) permettant la connexion de ces appareils à internet.

Nous restons dans l'attente de nouvelles réponses pour assurer les besoins des autres familles concernées.

Ci-dessous, le document rédigé par la Commission Délogés du Collectif du 5 novembre pour accompagner nos sollicitations et résumer l'évidence ...

LE DROIT à l’ECOLE

Constats :

  • en ces temps de confinement, la plupart des échanges entre les personnes et avec les administrations se font via le téléphone ou internet. Aujourd’hui l'accès aux droits et aux aides se fait majoritairement par Internet

  • du fait de la fermeture des écoles l'enseignement se fait à distance

Les personnes les plus en difficultés financièrement, et en particulier les délogés, ont des enfants dont la scolarité souffre gravement du fait:

  • qu'ils ne sont pas équipés de matériel informatique : ordinateur, tablette

  • qu'ils ne disposent pas d'abonnement à internet ou d'un abonnement suffisant pour se connecter

Concernant la scolarité au moins deux problèmes se posent :

  • l’acquisition des connaissances par niveau

  • le lien éducatif : pour une majorité de ces familles en difficulté la réussite scolaire continue d’être le projet de promotion sociale, de vie meilleure. L’école reste le lieu républicain principal, même si certaines discriminations y perdurent.

Les enseignants l’ont compris et ont courageusement mis en place très rapidement des dispositifs bricolés, ingénieux afin de rester lien avec leurs élèves.

Un dispositif générique, type LUMNI est très utile mais il ne comporte pas la dimension de l’échange qui caractérise la relation éducative. C’est un peu comme un cahier de vacances en images animées. On reste là dans l’accès au savoir, adapté, mais sans cet échange indispensable avec l’enseignant.

Le savoir est accessible via les réseaux numériques, tout comme il l’est dans les bibliothèques ou les musées. Mais on sait bien que la médiation est un élément majeur de propagation du savoir, et qu'il faut aussi avoir accès à des outils numériques pour prétendre établir ces nouveaux de liens, particulièrement ces temps de crise.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly